La Communauté de Communes Des Trois Forêts

Vous êtes dans : Accueil > Compétences > Cadre de vie > Voies de circulation douce

Voies de circulation douce

A pieds, à vélo, en rollers, parents, enfants, personnes à mobilité réduite pourront bientôt découvrir le territoire de la CC3F , ses sites remarquables et aller dans les grandes villes limitrophes sur des voies sécurisées, interdites aux véhicules à moteur.

C'est le projet "Voies Douces"

Définition

Une voie douce n'est pas une simple piste cyclable; c'est un mode de circulation, sécurisé et accessible, ouvert à tous les moyens de déplacements non motorisés. Elle s'adresse aux piétons, aux cyclistes, aux rollers, aux personnes à mobilité réduite et aux cavaliers, dans le cadre du tourisme, des loisirs et des déplacements de la population locale.

La Voie Douce touche une grande variété de personnes et d'utilisations.

Le Projet "Voies Douces" 

La CC3F va développer un réseau de voies de circulation douce sur son territoire, qui a la chance d'être concerné par le projet Trans'Oise   du Conseil Général de l'Oise.

Qu'est ce que la Trans'Oise? C'est l'aménagement d’une voie de circulation douce, dite avenue verte "Paris - Londres". Ce projet doit aussi permettra de relier Moscou au moyen de l'axe Eurovélo 3 "Paris-Moscou".

La CC3F intervient pour l'aménagement des parties des axes situées en agglomération. Sont ainsi concernés:

  • l'aménagement du délaissé férroviaire qui traverse la ville de Senlis, de part et d'autre de l'ancienne gare.
  • l'aménagement des avenues du Maréchal Foch et de Compiègne sur Senlis, de l'avenue du Poteau sur Chamant et Senlis, de la Chaussée Pontpoint sur Chamant, avec la construction d'une passerelle par le Conseil Général de l'Oise.

En 2010, la CC3F a mis en place un comité consultatif, composé de personnalités qualifiées et d'élus pour l'aider à piloter cette action d'envergure. Il se réunira, très prochainement, pour définir ses actions de travail.

Elle engagera, avant la fin de l'année, la modification de ses statuts pour lui permettre d'oeuvrer pleinement dans ce domaine, tant du point de vue juridique que technique.

En 2011, dans le cadre du contrat triennal 2009-2011 du Fonds Régional d'Appui aux Pays de Picardie (FRAPP) de la Région de Picardie, la CC3F entend engager près de 1.350.000 € H.T. pour les travaux d'aménagements. Elle attend aussi de la part du Conseil Général de l'Oise, un soutien financier à la hauteur de ce projet ambitieux, en relation direct avec le développement du tourisme à l'échelle intercommunale.

 

 

Partager cette page sur